Vous êtes ici : Mederien Penhars» Groupe » Historique
HISTORIQUE

CREATION D’UN GROUPE À PENHARS

En 1937, l’abbé Thuarze, vicaire à Penhars, rassemblait autour de lui un certain nombre de jeunes pour animer les kermesses de la paroisse.
C’était le début du cercle celtique.

Puis la guerre est arrivée, ce fut la fin des activités du groupe.

ET L’HISTOIRE REPREND !

Joseph Trellu et Corentin Quéré étaient tous deux élèves du Likès, bons copains et camarades du même quartier.
C’est au Likès qu’ils ont commencé à sonner, grâce à un frère qui leur apprend les bases. En 1948, ils achètent leur première bombarde qu’ils avaient tous deux longuement admiré à chaque fois qu’ils passaient devant le magasin d’instrument de musique au centre ville de Quimper
Ils rejoignent ensuite tous les deux la Kevrenn -Glazik en 1949. Ils y passeront de bons moments, jusqu’à un jour de fête plutôt arrosée par leurs aînées où il y aura changement.
Ils quitteront alors la Kevrenn pour les Eostiged, là,lors d’un défilé, ils seront hués par leurs anciens camarades de la Kevrenn : erreur de jeunesse, on ne quitte pas un groupe comme ça pour un autre sans explications. Ils l’apprendront à leur dépend !

Les deux compères passeront peu de temps chez les Eostiged, l’ambiance ne leur plait pas. C’est alors qu’ils décident de faire danser Penhars, de mettre leur talent au service de leur quartier.Avec l’aide de Hervé Dhervé, leur aîné déjà connaisseur en danse du terroir, ils animent les kermesses du coin avec toute une équipe composée majoritairement de chanteurs et chanteuses de la chorale de la paroisse «Ste Claire», dont ils font également partis.

Ainsi, en 1958, c’est la naissance du groupe «Mederien-Penhars» appelé dans un tout premier temps «Danserien Santez –Clara», nom le plus proche du groupe quimpérois «Danserien Glazik».

Ce sera Pierre Toulhoat, copain du Likès, qui dessinera gracieusement le motif du drapeau (toujours actuel) qui sera ensuite brodé dans les ateliers Le Minor, à Pont–L’Abbé.